image_file_770Ce remaniement est intervenu lundi soir, mais l’arrêté du gouverneur est rendu public ce mardi matin sur la radio officielle à Goma. Pour l’essentiel de l’arrêté, Julien Paluku nomme trois nouveaux ministres provinciaux dont deux femmes

 

A la lecture de l’arrêté du gouverneur, Mme Masika Ndemengi du PPRD-ville de Beni, remplace Juvénal Ndabereye, un autre PPRD du territoire de Rutshuru, aux Mines-Energie et Hydrocarbures. Une autre femme, Mme Adèle Bazizane Maheshe, du PPRD-territoire de Nyiragongo et ville de Goma, remplace le PPRD-Beni, Charles Kasereka Kalwaghe à l’Education-Travail et Prévoyance sociale. Enfin, Jean Ruyange du PPRD-territoire de Rutshuru, remplace Pierrot Kabanda du RCD, à l’Economie et Finances.
Avec ces nominations, le gouvernement provincial du Nord-Kivu compte désormais trois femmes, soit 30% de l’ensemble du gouvernement, qui compte 10 membres.
Selon l’esprit de l’arrêté, Julien Paluku vient de se doter d’un « gouvernement de reconstruction », selon l’esprit de l’arrêté. Pour rappel, vendredi dernier, le gouvernement sortant de Julien Paluku venait a échappé à une motion de censure de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu. L’organe délibérant l’accuse de mauvaise gestion, de malversations financières et de détournement de deniers publics.

Le rapport qui a servi de déclic

Selon des sources proches de l’assemblée provinciale, le rapport de la commission a servi de déclic au remue-ménage opéré par Julien Paluku. Car, les membres de l’Exécutif accusés mauvaise gestion dans ce rapport ont payé les frais. C’est le cas principalement de l’ancien ministre provincial de l’Economie et Finances Pierrot Kabanda qui cède son fauteuil à Jean Ruyange du PPRD, bien qu’étant du RCD. Charles Kasereka aurait été jugé incompétent et méritait d’être remplacé, signalent les mêmes sources.

En opérant ces changements, le gouverneur veut montrer qu’effectivement, il compte aller de l’avant avec des hommes nouveaux et prêts à l’accompagner dans le chemin du développement de la province. C’est également une façon de montrer à l’assemblée provinciale qu’il a répondu aux desiderata des élus du Nord Kivu. Et d’après Kibomana Célestin, conseiller en communication du gouverneur, la nouvelle équipe est appelée à reconstruire la province, maintenant que la période de la guerre est en train de tourner la page.

source : okapi