La compagnie aérienne congolaise Hewa Bora Airways (HBA) s'est vue contrainte de suspendre les deux liaisons hebdomadaires qu'elle opérait entre Kinshasa et Bruxelles à la suite, a affirmé lundi son président, Stavros Papaioannou, de pressions exercées par la Belgique.

       

"Ce samedi, par voie écrite, l'INAC (l'équivalent de la Direction de l'aviation civile de Sao Tomé-et-Principe) nous a signifié la suspension des opérations en Belgique", a affirmé M. Papaioannou, au cours d'un point de presse à Kinshasa.

 

Il a également lancé un appel au président congolais Joseph Kabila et à son gouvernement "de ne pas laisser HBA s'écrouler injustement" face aux attaques répétées, ainsi qu'à la campagne de dénigrement orchestrée par la compagnie belge Brussels Airlines, l'Aéronautique civile belge et la Commission européenne. "Car faute de réplique, HBA devra prendre des mesures sociales extrêmes", a-t-il prévenu.

 

Hewa Bora avait repris fin septembre ses vols sur Bruxelles, opérés avec son Boeing 767-266ER, ré-immatriculé à Sao Tomé (S9-TOP après avoir été 9Q-CJD).

M. Papaioannou a dénoncé une campagne de dénigrement initiée par la presse belge, RTBF en tête, "pour salir injustement notre réputation, le tout pour préparer l'opinion belge à des mesures à notre endroit".

Source : Belga