JusticeUne mission d'évaluation de la crise humanitaire, conduite par le ministre de l'Action humanitaire du Congo-Brazzaville, Emilienne Raoul, est arrivée mardi après-midi à Impfondo. Cette mission s'est rapidement attelée à faire le point des statistiques des réfugiés congolais ayant fui les violences dans la localité de Dongo à l'Equateur avec le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR). Selon la cellule de crise du HCR, 24.194 déplacés sont déjà enregistrés. Ils sont installés sur une vingtaine de sites. C'est à Eboko, un petit village au bord de l'Oubangui, qu'on trouve le plus grand nombre de déplacés, soit 3.300 personnes. La nourriture, les médicaments et les vêtements manquent énormément à ces déplacés, qui appellent l'aide d’urgence. Cette mission a visité soir le site de Dongou, pourrait atteindre, mercredi, celui de Bétou, à l'extrême nord du pays

source : okapi